Différences entre les versions de « Manifestation pour un service public de l'Union Européenne permanent et indépendant »

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé de modification
(typo)
Dans la Lettre, elle est pointée du doit l'incohérence entre les objectifs proclamés par les États membres - plus de responsabilités et plus des tâches liées transférées aux Institutions européennes - et les moyens (déjà réduits par la Reforme Kinnock en 2003) qui doivent être encore diminuées.
 
Des locuteurs ont aussi rappelé l’effort déjà fait dans les frais de personnel qui représente 5 milliards d’économies entre 2004 et 2012, et qui va encore produire 3 milliards supplémentaires jusqu’en 2020. Le total des économies s’élève donc à 9 milliards euro. (Pour rappel - en 2004 il y avait lieu le plus grand élargissement de l'UE de 15 a 25 états et plusieurs nouvelles agendas ont été confie à l'UE.)
 
==Articles liées ==
Utilisateur anonyme

Menu de navigation