Différences entre versions de « Suisse : faute de salle, l'UDC tiendra son congrès sur une prairie vaudoise »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
retouches
m (A protégé « Suisse : faute de salle, l'UDC tiendra son congrès sur une prairie vaudoise »: Archivage ([edit=sysop] (infini) [move=sysop] (infini)))
m (retouches)
 
Faute d'avoir pu trouver une salle, l'assemblée des délégués de l'[[w:Union démocratique du centre|Union démocratique du centre]] (UDC) prévue le 4 décembre prochain se tiendra finalement dans un champ situé sur le territoire de la commune [[w:canton de Vaud|vaudoise]] de [[w:Coinsins|Coinsins]]. Le programme 2011-2015 du plus important parti [[w:suisse|suisse]] sera ainsi discuté par les quelques 700 délégués et 300 invités attendus sous la forme d'une ''{{lang|de|[[w:Landsgemeinde|Landsgemeinde]]}}''.
 
Tout d'abord prévu au [[w:Palais de Beaulieu|Palais de Beaulieu]] à [[w:Lausanne|Lausanne]], la réunion avait du être déplacée ; le [[w:syndicat|syndicat]] [[w:Unia|Unia]] ayant déjà prévu de se réunir au même endroit et à la même date. Le parti avait ensuite voulu réserver le principal auditorium de l'[[w:Université de Lausanne|Université de Lausanne]] ; cette réservation avait cependant été annulée la semaine dernière par le rectorat qui craignait, à la suite àde la distribution de flyers sur le campus, de trop nombreux débordements à cette occasion. Ces derniers jours, la section vaudoise du parti a vainement cherché une salle permettant d'accueillir environ {{formatnum:1000}} personnes dans de bonnes conditions : près de 19 communes ont été approchées sans succès.
 
C'est finalement en plein air, sur un terrain appartenant au [[w:syndic|syndic]] UDC Jean-Marc Sordet, que le congrès se tiendra. Prévu de 10 heures du matin à 14 heures 30 environ, il comptera, parmi les nombreux orateurs prévus, le [[w:Conseil fédéral (Suisse)|conseiller fédéral]] [[w:Ueli Maurer|Ueli Maurer]] ainsi que le président du parti [[w:Toni Brunner|Toni Brunner]]. Si les délégués devraient rester debout dans le froid, le site doit tout de même être ammnagéaménagé avec une tribune, des parkings, des toilettes, une tente pour les journalistes et plusieurs stands de nourriture et de boissons chaudes et froides pour un coût estimé de plus de {{formatnum:30000}} [[w:franc suisse|francs]]. Enfin, une société privée assurera la sécurité des lieux, déjà naturellement protégés par une végétation difficile d'accès.
 
Si les députés devront affronter le froid et les conditions météorologiques difficiles, cette décision relève d'une stratégie mise en place par le parti comme l'indique un document interne cité par [[w:la Tribune de Genève|la Tribune de Genève]] : {{Citation1|Ce projet nous garantit une sympathie croissante en Suisse romande}}, en particulier en mettant {{Citation1|à mal la politique laxiste des autorités de gauche à la tête des villes vaudoises, ainsi que les autorités cantonales}}.

Menu de navigation