Serbie : le second tour de l'élection présidentielle opposera les deux finalistes de juin 2004

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de la Serbie

20 janvier 2008. – Près de sept millions d'électeurs étaient appelés aux urnes, en Serbie, dimanche 20 janvier 2008, pour départager les 9 candidats participant au premier tour de l'élection présidentielle, visant à renouveler le mandat de l'actuel président Boris Tadić, au pouvoir depuis le 11 juillet 2004, ou à désigner son successeur. La durée du nouveau mandat présidentiel sera de cinq ans, au lieu de trois précédemment.

La participation semblait avoir dépassé, à deux heures de la fermture des bureaux de vote, le taux de 54 % des électeurs inscrits, ce qui assurait d'ores et déjà la validité du scrutin de ce jour (une participation inférieure à 50 % ayant précédemment fait annuler trois élections présidentielles, en 2002 et en 2003).

Les analystes, s'appuyant sur les derniers sondages publiés avant le scrutin, estiment que les deux finalistes de juin 2004, l'actuel président réputé « pro-occidental » Boris Tadić et son adversaire réputé « nationaliste », Tomislav Nikolić, seraient largement en tête, sans que l'un d'eux parvienne à franchir la barre de 50 % des suffrages exprimés, ce qui nécessiterait l'organisation d'un second tour, devant survenir le 3 février.

Drapeau de la Serbie

Selon les premiers décomptes publiés après la fermeture des bureaux de vote par le Centre for free Election and democracy (CeSID), la participation se serait élevée à 61 % des électeurs inscrits, tandis que, comme prévu, les deux finalistes de 2004 arriveraient largement en tête : Tomislav Nikolić obtiendrait ainsi 39,4 % des suffrages exprimés, suivi d'assez près par le président sortant Boris Tadić, crédité de 35,4 % des voix, puis de Velimir Ilić (7,6 %), Milutin Mrkonjić (6,0 %), Čedomir Jovanović (5,6 %), Ištvan Pastor (2,2 %), Milanka Karić (1,0 %), Marijan Rističević (0,4 %) et Jugoslav Dobričanin (0,3 %).

Le second tour devrait donc survenir dimanche 3 février 2008 et opposer les deux finalistes de 2004, dans un match qui paraît à première vue assez serré.

On sait que le président sortant disposera du soutien de Velimir Ilić et d'Ištvan Pastor, ce qui lui ferait un « matelas » potentiel de 45,2 % des voix, tandis que son adversaire pourrait, avec le renfort des voix du Parti socialiste de l'ex-président Slobodan Milošević, dépasser 45,4 % des suffrages exprimés.

Parmi les enseignements de ce scrutin, il faut noter l'effondrement de l'électorat qui, en 2004, s'éatit porté sur l'homme d'affaires Bogoljub Karić, qui avait obtenu 18 % des voix tandis que son épouse, en 2008, n'en obtiendrait plus que 1 %.

Résultats

Élection présidentielle serbe
20 janvier 2008
Résultats provisoires
Source : Presidential Elections in Serbia, January 2008,
page consultée le 20 janvier 2008 à 23:50 (CET).
Électeurs inscrits 6 702 018 100,00 %
Abstentions 2 610 647 38,95 %
Votants 4 091 371 61,05 %
Blancs et nuls 80 610 2,0 %
Suffrages exprimés 4 007 953 98,0 %
Candidat
+ soutiens
Voix %
Tomislav Nikolić 1 612 612 39,4 %
Boris Tadić 1 448 912 35,4 %
Velimir Ilić [1] 310 751 7,6 %
Milutin Mrkonjić [2] 245 426 6,0 %
Čedomir Jovanović [3] 230 634 5,6 %
Ištvan Pastor [4]
Coalition hongroise (MK)
89 303 2,2 %
Milanka Karić [2] 40 372 1,0 %
Marijan Rističević [5]
Parti paysan du peuple (NSS)
+ Parti paysan unifié
18 240 0,4 %
Jugoslav Dobričanin [6]
Parti réformiste (RS)
12 366 0,3 %
Les totaux fournis par le CeSID ne correspondent pas aux totaux individuels : la somme des suffrages exprimés, obtenus en additionnant les scores des 9 candidats, devrait être de 4 008 616 voix. De même, l'addition des suffrages exprimés et des bulletins non valides devrait en principe donner un nombre de l'ordre de 4 088 563 votants, là où le CeSID en recense pour le moment 4 091 371.

Plusieurs candidats avaient participé à de précédents scrutins présidentiels [7] :

  • Marijan Rističević avait recueilli, en novembre 2003, au premier tour, 2,8 % des suffrages exprimés. Le 13 juin 2004, pour le premier tour, il avait cette fois recueilli 0,33 % des suffrages exprimés.
  • Tomislav Nikolić avait recueilli, en novembre 2003, au premier tour, 46,9 % des suffrages exprimés. Le second tour n'avait pas été organisé. Le 13 juin 2004, pour le premier tour, il avait cette fois recueilli 30,6 % des suffrages exprimés avant d'être battu au second tour, le 27 juin, avec 46,03 % des voix.
  • Boris Tadić avait recueilli, le 13 juin 2004, au premier tour, 27,37 % des suffrages exprimés avant de l'emporter, au second tour, le 27 juin, avec 53,97 % des voix ;
  • Bogoljub Karić, époux de Milanka Karić, avait obtenu, le 13 juin 2004, au premier tour, 18,23 % des suffrages exprimés ;
  • Velimir Ilić avait obtenu, le 16 novembre 2003, au premier tour, 9,08 % des suffrages exprimés.
Notes

Sources

Sources en anglais
Sources en français
Source en serbe