Ceci est une page protégée.

Russie : un journaliste d'opposition craint pour sa vie à la suite de menaces

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

29 septembre 2009. – Forcé de se cacher à la suite des menaces du mouvement de jeunes pro-kremlin Nashi, le journaliste russe d'opposition Alexandre Podrabinek a déclaré craindre pour sa vie. Selon l'intéressé, une décision d'en finir avec lui aurait selon lui été prise à un « assez haut niveau ».

« J'ai reçu des informations de sources sûres, selon lesquelles on a donné l'ordre d'en finir avec moi coûte que coûte à un niveau assez élevé. Qui sera l'exécutant, je n'en sais rien. Je doute que ce soit Nashi[1]. Dans tous les cas la responsabilité sera rejetée sur eux, c'est plus commode pour tout le monde », a annoncé la radio Écho de Moscou en référence au blog du journaliste mis en ligne sur la plateforme Livejournal.

Hier, l'ONG Reporters sans Frontières s'est dite préoccupée pour la sécurité du journaliste et a sommé de mettre un terme à la « campagne haineuse » déclenchée à son encontre.

Auparavant, le mouvement Nashi a organisé un piquet devant la maison du journaliste, exigeant des excuses à la suite d'un article critique envers l'URSS qui aurait offensé les vétérans de la Grande Guerre patriotique.

L'article concernait l'ordre visant à démonter l'enseigne d'un restaurant baptisé « Antisoviétique ». « Vous étiez certainement délateurs dans les camps et les prisons, commissaires dans les unités chargées d'intercepter les déserteurs, bourreaux dans un polygone d'exécution », a écrit M. Podrabinek.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Russie: menacé, un journaliste d'opposition craint pour sa vie (radio) » datée du 29 septembre 2009.
Notes

Sources


  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.