Québec : incidents lors de la manifestation contre la brutalité policière à Montréal

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

16 mars 2008. – Samedi 15 mars 2008, durant la journée internationale contre la brutalité policière, une manifestation a eu lieu, comme tous les ans, dans les rues de Montréal.

Le rendez-vous était fixé devant la station de métro Berri-UQAM, à 15 heures. Quelques centaines de manifestants se sont rassemblés avant d'envahir les rues de slogans comme « No justice, no peace, fuck the police » ou encore « Le peuple uni jamais ne sera soumis ».

La manifestation se déroulait pacifiquement, malgré une présence policière importante. De petits échanges entre certains manifestants et la police ont cependant éclaté : les manifestants ont lançé des roses, des boules de neiges et autres projectiles variés, provoquant la réaction des forces de l'ordre par diverses charges contre les éléments perturbateurs de cette manifestation.

Quelques vitrines ont été brisées alors les policiers, tirant des balles de caoutchouc, auraient entouré et chargé les manifestants pour disperser le mouvement, ne laissant à la foule que peu d'issues. Selon The Gazette, 47 personnes ont été arrêtées.

Sources