Québec : entente entre le MNBAQ et l'église Saint-Dominique sur une possible conversion muséale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'église Saint-Dominique et le couvent des Dominicains en 2007.

17 janvier 2013. – Une entente est intervenue entre le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) et les dirigeants de la fabrique de l'église Saint-Dominique, voisine du musée, afin de s'assurer de conserver l'édifice religieux en lui redonnant une seconde vie comme pavillon muséale. Cette entente donne un musée un droit de premier refus pour l'acquisition de l'église et souligne qu'il ne s'agit que d'une éventualité dans l'hypothèse que la paroisse se voit dans l'obligation de cesser ses activités religieuses à la suite des problèmes financiers ou à une diminution encore plus grande de la participation de ses paroissiens.

L'entente prévoit que le musée conserverait l'église pour la présentation de sa collection d'art religieux. L'église Saint-Dominique, construite dans la première moitié du XXe siècle, est la seule église catholique possédant un « style néo-gothique anglais ». Pour l'instant, la conversion de l'église n'est qu'une hypothèse, car les activités religieuses continuent de s'y tenir. Il s'agit cependant de la confirmation de l'intérêt du musée et de son ancien directeur John R. Porter pour l'édifice religieux situé à coté du nouveau pavillon du MNBAQ, et dont la construction doit se terminer en 2015.

Sources[modifier | modifier le wikicode]