Québec : adoption d’un indicateur de performance pour mesurer la circularité de l’économie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Certaines initiatives déjà mises en branle vont faciliter la circularisation de l’économie québécoise.
Le Québec adopte l’indicateur de circularité de l’économie de Circle Economy.

28 mai 2021. – RECYC-QUÉBEC a choisi d’utiliser un indicateur de performance développé par Circle Economy pour mesurer l’évolution de la circularité de l’économie québécoise. Dans le premier Rapport sur l’indice de circularité de l’économie du Québec, on peut lire que l’économie du Québec est circulaire à 3,5 %.

Un indicateur pour se mesurer et se comparer

L’indicateur développé par Circle Economy est utilisé en Autriche, aux Pays-Bas et en Norvège. Il devrait permettre de noter l’évolution de la circularité de l’économie du Québec dans le temps et de la comparer avec celle d’autres pays qui utilise le même indicateur. Par exemple, actuellement, le Québec est en meilleure position que la Norvège, dont l’économie est circulaire à 2,4 %, mais en moins bonne position que les Pays-Bas, dont l’économie est circulaire à 24,5 %.

Un objectif élevé, mais atteignable

Selon le Rapport sur l’indice de circularité de l’économie du Québec, il serait possible pour le Québec d’atteindre un indice de circularité de près de 10 % à court terme. Certaines initiatives sont déjà en place pour favoriser l’atteinte d’un pareil objectif. Parmi celles-ci, on retrouve :

Les spécialistes de Circle Economy estiment qu'en doublant l'indice de circularité mondial, nous pourrions atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et diminuer de 39 % les émissions globales de gaz à effet de serre.


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

28 mai 2021

Jour suivant avant