Pakistan : recensement historique et boom démographique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Enfants dans une école de la province du Sind.

16 septembre 2017. – Le gouvernement pakistanais vient de conclure un recensement officiel historique, le premier depuis 1998 et mené avec six ans de retard. Il faut dire que le sujet est particulièrement sensible au Pakistan, étant donné les rivalités entre communautés. Ces dernières font planer le soupçon de manipulation des chiffres. Les résultats préliminaires montrent une population qui s'élève à 207 millions d'habitants, une croissance très vigoureuse malgré une baisse de la natalité, hissant le Pakistan au rang de cinquième puissance démographique mondiale.

Un recensement historique

Le dernier recensement au Pakistan datait de 1998, et avait lui même été retardé de sept années. En effet, il se veut normalement décennal et avait déjà été mené a son terme en 1951, 1961 et 1981. Le prochain recensement était planifié pour 2011, et le gouvernement avait fait une tentative avortée en 2012. Les chiffres montraient une population s'élevant à 197 millions d'habitants, mais ils étaient particulièrement contestés et le processus a été interrompu puis annulé. Le pouvoir de l'époque, mené par le Parti du peuple pakistanais avait été accusé d'avoir gonflé les chiffres de son fief électoral : la province du Sind. Il faut dire que le recensement est un sujet particulièrement sensible dans le pays, et ce pour deux raisons principales. D'abord, c'est sur cette base que sera établit le nombre de députés représentant chaque district, et les partis politiques qui ont souvent une implantation très locale sont tentés de faire augmenter ce nombre au maximum afin d'améliorer leur représentation à l'Assemblée nationale. Deuxièmement, ces recensements font apparaitre les nouveaux rapports de force entre les différentes communautés ethnolinguistiques, et peuvent montrer des émergences et des déclins d'influence. Ces conflits communautaires renvoient d'ailleurs souvent à des conflits politiques, chaque groupe étant souvent représenté par des partis différents.

Des résultats polémiques
Densité du population.

Le 25 août 2017, le gouvernement pakistanais dévoile ses premiers chiffres : 207,8 millions d'habitants. Pour la première fois, il était possible de se déclarer « transgenre » dans cette république islamique, ainsi que de plusieurs langues et religions. Les chiffres laissent entrevoir une province du Pendjab qui reste largement prédominante : 110 millions d'habitants pour elle seule, soit plus de la moitié du pays. Et la province du Sind affiche 48 millions d'habitants, moins que les 55 estimés lors des opérations de 2012. Ainsi, les formations politiques du Sind contestent les résultats, mais pour le gouvernement il ne s'agit que du résultat des manipulations de l'ancien gouvernement. Il faut dire que l'actuel gouvernement issu de la Ligue musulmane du Pakistan (N) a lui sa base électorale dans la province du Pendjab. Pourtant, cette dernière affiche le taux de croissance le plus faible parmi les quatre provinces, et pour certains analystes, ces chiffres moins bon que prévus dans le Sind pourraient être dus à une moins forte attractivité sur le plan économique et une situation sécuritaire préoccupante dans les grandes villes. D'ailleurs, la plus grande ville du pays Karachi voit sa population estimée à 15 millions d'habitants, contre 21 millions en 2012. À l'inverse, la capitale du Pendjab Lahore affiche une croissance robuste avec 11 millions d'habitants.

Les chiffres montrent surtout un boom démographique important, qui font passer le pays du sixième au cinquième rang mondial, dépassant le Brésil. Une tel boom fait craindre pour l'avenir du pays, étant donné les fortes pressions sur les ressources naturelles, notamment l'eau potable, ainsi que pour la main d’œuvre à occuper. Pourtant, le taux de fertilité du pays a régulièrement baissé, passant de 4 enfants par femme en 2000 à 3 enfants aujourd'hui. La transition démographique du Pakistan est ainsi bien entamée, mais son inertie est forte, et le pays pourrait compter 400 millions d'habitants d'ici 2050.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 16 septembre 2017

Jour suivant avant
  • Page Pakistan de Wikinews Page « Pakistan » de Wikinews. L'actualité pakistanaise dans le monde.