Ossétie du Sud : Kokoïty accuse les États-Unis, Israël et l'Ukraine de génocide

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

28 juillet 2009. – Le président sud-ossète Edouard Kokoïty a qualifié dans un entretien accordé en exclusivité lundi à la chaîne de télévision Russia Today les États-Unis, Israël et l'Ukraine de responsables du génocide du peuple sud-ossète car ces pays continuent d'armer la Géorgie.

« L'Ossétie du Sud est la victime d'une guerre informationnelle menée sur instruction directe de rédactions occidentales », a-t-il encore déclaré.

« Aujourd'hui, le potentiel militaire de la Géorgie est plus fort qu'en août 2008. La Géorgie est réarmée, des exercices sur son territoire sont très fréquents et c'est un des pays les plus militarisés du monde », a déclaré M. Kokoïty.

À plusieurs reprises, a poursuivi le président sud-ossète, il a invité les ambassadeurs américain, britannique, italien, allemand accrédités en Géorgie à se rendre en Ossétie du Sud pour leur exprimer sa préoccupation face à la militarisation de la Géorgie. Mais le gouvernement des États-Unis a déclaré de son côté que les armes américaines livrées en Géorgie ne seraient jamais utilisées contre l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie.

Quant aux représentants de l'Union européenne et de l'OSCE, « ils ont quitté lâchement Tskhinval à quelques heures de l'agression [géorgienne] », refusant de prêter l'oreille aux préoccupations sud-ossètes.

« Les États-Unis, l'Ukraine et Israël assument une immense responsabilité pour le génocide des Ossètes du Sud. Et ils continueront d'être responsables s'ils ne renoncent pas à leur stratégie de réarmement de la Géorgie », a conclu M.Kokoïty.

La République d'Ossétie du Sud, et donc la légitimité de son président, n'est actuellement reconnue que par deux pays : la Russie et le Nicaragua.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Génocide en Ossétie du Sud: Kokoïty accuse les Etats-Unis, Israël et l'Ukraine » datée du 28 juillet 2009.

Sources



  • Page Ossétie du Sud de Wikinews Page « Ossétie du Sud » de Wikinews. L'actualité sud-ossète dans le monde.