Nucléaire : la majorité des français favorable à l'utilisation pacifique de l'atome

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

La question du nucléaire a toujours été en France un sujet très clivant avec deux camps : le pro et les anti. La campagne présidentiel de 2022 l'a montré en faisant de la question de l'utilisation de l'Atome une question centrale à multiple facettes : la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la souveraineté énergétique, la gestion des déchets... Chaque des candidats qui prétend l’Élysée pour les 5 prochaines années a ses convictions concernant cette énergie.

François Hollande a fait la promesse d'une réduction à 50 % de la part du nucléaire d'ici 2025 (repoussée à 2035 par Emmanuel Macron) ainsi que la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim suite à un accord avec Europe Écologie Les Verts. Ce mandat couplé avec l'accident nucléaire de Fukushima a sérieusement entamé la réputation de l'industrie nucléaire civile en France : en 2018, c'était seulement 47 % de la population qui était favorable à cette énergie.

Pourtant, en 2021, un sondage réalisé par Odoxa pour Aviva Assurance, Challenges et BFM Business montre que c'est désormais 59 % de la population de l'Hexagone qui s'y déclare favorable. En proportion très variable en fonction des parti politique : 44 % des partisans de chez Europe Écologie Les Verts, 58 % chez ceux de La France insoumise, 62 % chez ceux du PS, 69 % chez ceux de En Marche et 84 % chez Les Républicains.

Les priorités des Français en matière de politique énergétique sont par ordre décroissant :

  1. la lutte contre le réchauffement climatique (51 %)
  2. le développement des énergies renouvelables (49 %, en baisse de 9 points par rapport à 2018)
  3. la réduction du coût de l’énergie (en augmentation de 4 points par rapport à 2018)

Au vue de ces nouvelles priorités, le nucléaire gagne en popularité en tant qu'énergie décarbonée (au même titre que les renouvelable) et pas cher d'après le dernier rapport de RTE. Le nucléaire est aussi pour certains comme Emmanuel Macron un moyen d'assurer au pays sa souveraineté énergétique en limitant la dépendance de la France aux énergies fossiles qu'elle ne produit pratiquement pas, surtout dans un contexte de tension avec la Russie qui est l'un des plus gros fournisseur de gaz fossile l'Europe.

Voir aussi

Source[modifier | modifier le wikicode]

((fr))« Près de 6 Français sur 10 sont favorables à la production d’énergie nucléaire ». Les smartgrids13 mars 2021.

((fr))« Les Français de plus en plus favorables au nucléaire ». Le Parisien11 octobre 2021.

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

18 février 2022

Jour suivant avant