Nécrologie : Dominique Zardi nous a quittés

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

16 décembre 2009. – L'acteur et écrivain français Dominique Zardi est décédé lundi des suites d'un cancer, à l'âge de 79 ans. Cette « gueule » familière du cinéma français a tourné dans d'innombrables seconds rôles aux côtés des plus grands, soit près de 600 films. Ainsi, il apparaît avec Jean Gabin, de Funès, Jean Marais, Bourvil, André Pousse, Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, pour ne citer qu'eux. Il a été tour à tour, truand, gendarme, homme de main de Fantômas, braconnier, maître verrier.

Il se définissait, avec son compère Henri Attal, aujourd'hui disparu, comme la pointe d'ail qui donne le goût au gigot. Dans une interview accordée à l'occasion de la sortie du DVD sur la trilogie « Fantômas », il cita une anecdote concernant André Hunebelle : « Quand il disait, parce qu'il y avait des gens qui disait dans les conférences de presse : “M. Hunebelle, pourquoi vous prenez des gens comme Attal et Zardi dans vos films ?”. Entre parenthèses, cette dame était monteuse au cinéma très connue qui, derrière des lunettes noires, jouait… les candides, tu vois. C'était une sale bonne femme, de merde, enfin bon. Et moi j'avais dit, comme j'ai vu que M. Hunebelle était un peu… en attente, il ne savait pas trop quoi répondre, c'est moi qui ai répondu. Je me suis levé et j'ai dit : “Vous savez, dans le gigot, ce qui est bon, c'est pas la viande, c'est les pointes d'ail. C'est pas moi qui dit ça, c'est Raimu.” À ce moment là, la salle a applaudi. Hunebelle s'est levé m'a embrassé, et la femme s'est recachée derrière ses lunettes noires. Il nous utilisait comme ça, comme des pointes d'ail dans le gigot. »

Il a également écrit des dizaines d'ouvrages, comme Le Monde des Truands, où il narre ses rencontres avec divers personnalités du « mi-temps », dont un certain Jacques Mesrine.

Une facette encore plus méconnue du personnage : il était connu dans le milieu de la boxe. Il avait été journaliste pour la revue Euro Boxe Show. Il y consacra un livre sur le noble art intitulé Les Immortels de la Boxe.

Dominique Zardi sera inhumé vendredi au cimetière du Père-Lachaise.

Sources

Voir sur Wikipédia l'article
Dominique Zardi.