Moyen-Orient : un vol Air France à destination de Beyrouth dérouté pour raisons de sécurité

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page actualisée Page actualisée : 16 août 2012 — « Déroutement du vol Air France : l'appareil repart vers Beyrouth »

Un Airbus A330 aux couleurs d'Air France, comme celui opérant le vol AF562
Un Airbus A330 aux couleurs d'Air France, comme celui opérant le vol AF562

15 août 2012. – Un vol opéré par la compagnie aérienne française Air France, parti de Paris pour Beyrouth au Liban, a été dérouté en raison de la situation au Liban. L'avion s'est posé à Damas (Syrie) afin de faire le plein de carburant avant de repartir pour l'aéroport de Larnaca à Chypre.

« Par précaution, Air France a dérouté le vol car les conditions de sécurité ne sont pas entières à Beyrouth » en particulier sur la route de l'aéroport, a expliqué en début de soirée une porte-parole de la compagnie aérienne. En effet, des manifestants chiites ont bloqués la route de l'aéroport en brûlant des pneus. Une source aéroportuaire à Beyrouth assure que « Air France ne voulait pas prendre le risque de laisser bloquer ses quelque 200 passagers à l'aéroport qui n'est pas doté d'hôtels ».

L'Airbus A330[1] opérant le vol AF562 devait initialement être dérouté vers Amman en Jordanie, mais à dû se poser à Damas à cours de carburant. Mais la ville n'est pas vraiment plus sûre que Beyrouth en ce moment...

Air France propose deux allers-retours quotidiens pour le Liban. Il s’agissait du dernier vol de la journée. Ce mercredi soir, la compagnie n'est pas en mesure d'annoncer si les vols de jeudi serons maintenus, précisant que cela « dépend de la situation sur place ».

Notes

Sources[modifier | modifier le wikicode]