Mgr Cyrille : Alexis II a fait renaître l'Église orthodoxe russe de ses cendres

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dmitry Medvedev official large photo -8 brightly.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi Dmitri Medvedev sur


9 décembre 2008. – Le patriarche Alexis II de Moscou et de toutes les Russies, qui sera inhumé ce mardi, fut l'artisan de la renaissance de l'Église orthodoxe après la chute de l'URSS, a déclaré son successeur par intérim, le métropolite Cyrille, lors de l'office funèbre.

Alexis II

« Sa Sainteté, dont l'âme se présente aujourd'hui devant le Seigneur, a laissé derrière lui une autre Église. Finie l'époque de l'Église impuissante et faible. Nos bras et nos jambes ne tremblent plus, parce que l'Église est avec son peuple, parce que le matériel perd du terrain au profit du spirituel, parce que des millions de femmes et d'hommes sont désormais conscients que sans Dieu et Sa justice, la justice humaine ne peut exister », a-t-il affirmé dans son discours, aux côtés du président Dmitri Medvedev et du premier ministre Vladimir Poutine.

« Sa Sainteté a consenti beaucoup d'efforts pour que des milliers et des milliers d'églises et de monastères rouvrent leurs portes, pour que la vie spirituelle renaisse, pour que le dialogue se renoue entre l'Église et la société », a-t-il souligné.

Selon Mgr Cyrille, Alexis II comprenait que l'Église orthodoxe était l'unique élément préservant les traditions et les valeurs de la Russie d'avant la révolution bolchévique d'octobre 1917.

Le métropolite Cyrille Smolensk et de Kaliningrad

« Sa Sainteté a toujours respecté la souveraineté des États apparus sur le territoire de la Russie historique, mais il comprenait que ces divisions ne pouvaient pas démanteler l'unique système de valeurs fondées sur l'orthodoxie », estimant que celle-ci était « un puissant pilier de la civilisation contemporaine », a ajouté le patriarche par intérim.

« C'est pourquoi il était soucieux de l'unité de l'Église de la Russie sainte, en dépit de tous les défis, difficultés et épreuves », a-t-il souligné.

Après plus de dix-huit ans à la tête de l'Église orthodoxe russe, Alexis II, 79 ans, est décédé vendredi dans sa résidence de campagne de Peredelkino, au sud-ouest de Moscou. Il sera inhumé le 9 décembre dans la chapelle de l'Annonciation, à l'intérieur de la cathédrale de l'Épiphanie de Moscou.

Le métropolite Cyrille de Smolensk et de Kaliningrad a été élu locum tenens du trône patriarcal, le prochain patriarche devant être désigné dans les six prochains mois.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Alexis II a fait renaître l'Église orthodoxe russe de ses cendres (Mgr Cyrille) » datée du 9 décembre 2008.

Sources


  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.