Mer de Barents : la Russie et la Norvège signent l'accord délimitant leur frontière commune

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La mer de Barents est la mer de l'océan Arctique qui est située au nord de la Norvège et de la Russie occidentale

16 septembre 2010. – Après 40 ans de litige concernant une ligne frontalière, la Russie et la Norvège sont parvenues hier à un accord sur la délimitation de leur frontière maritime en mer de Barents dans l'océan Glacial arctique, rapporte le correspondant de RIA Novosti. Le document a été paraphé en présence du président russe Dmitri Medvedev et du premier ministre norvégien Jens Stoltenberg à l'issue des négociations à Mourmansk. « Il nous a fallu 40 années pour parvenir à ce traité », a déclaré Mr. Medvedev, qui avait d'abord conclu en avril un accord préliminaire sur ce sujet avec le premier ministre norvégien. Les parties lèveront également le moratoire de 30 ans sur l'exploitation de gisements gaziers et pétroliers du plateau continental arctique sur le territoire litigieux de 175 000 kilomètres carrés.

Trois autres pays riverains ont vivement réagis. « Le Canada ne restera pas inactif pour défendre ses droits en Arctique », a par exemple déclaré le ministre canadien des Affaires étrangères à la suite de la signature de l'accord. Les vastes richesses supposées de l'Arctique, rendues plus accessibles grâce au recul de la banquise et aux avancées technologiques, attirent les convoitises des cinq pays riverains de la région que sont la Russie, la Norvège, les États-Unis, le Canada ainsi que le Danemark, via le Groenland.

Depuis 1970, la Norvège et l'URSS[1] — puis la Russie — négociaient un accord pour se partager cette zone à cheval sur leurs zones économiques respectives. Au plus fort de la bataille entre les pays qui défendent leurs intérêts dans la zone, les Russes avaient carrément planté leur drapeau à 4 000 mètres de profondeur sous le Pôle Nord. D'autres parties, comme l'organisation écologiste Greenpeace s'inquiète quant à eux davantage de la menace qui pèse sur l'Arctique.

Notes
Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Mer de Barents: Moscou et Oslo mettent fin à un litige de 40 ans » datée du 15 septembre 2010.

Sources