Mali : Ibrahim Boubacar Keïta largement en tête après le dépouillement d'un tiers des votes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page actualisée Page actualisée : 2 août 2013 — « Mali : il y aura un second tour »

Emblème du Mali.

31 juillet 2013. – Les premiers résultats officiels annoncés par la voix du ministre de l'Administration territoriale Moussa Sinko Coulibaly, font état d'une large avance d'Ibrahim Boubacar Keïta, après le dépouillement d'un tiers des votes du premier tour de l'élection présidentielle au Mali. « Les écarts sont importants et si ces écarts sont confirmés, il n'y aura pas de deuxième tour » indique Moussa Sinko Coulibaly. En cas d'absence de majorité absolue au premier tour, un second tour est effectivement planifié le 11 août. Enfin, Moussa Sinko Coulibaly a évoqué un « taux de participation «exceptionnel » sans toutefois préciser son importance comptable.

Soumaïla Cissé également candidat, a contesté cette déclaration en expliquant que seulement 12 % des votes ont été dépouillés et non un tiers. Son camp réclame d'ailleurs avec véhémence, la démission d'Ibrahim Boubacar Keïta.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 31 juillet 2013

Jour suivant avant