Médias : les antennes, sites et comptes de réseaux sociaux de TV5 Monde piratés par un groupe se réclamant de l'État islamique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de TV5 Monde.

9 avril 2015. – Peu après 22 heures, heure française, le groupe TV5 Monde n'était « plus en état d'émettre aucune de [ses] chaînes. [Ses] sites et [ses] réseaux sociaux [n'étaient] plus sous [son] contrôle et ils [affichaient] tous des revendications de l'Etat islamique » selon les déclarations du directeur général de TV5Monde, Yves Bigot.

La diffusion des onze chaînes de la société publique francophone a été intégralement interrompue. La directrice du numérique de TV5 Monde, Hélène Zemmour, affirme que l'attaque s'est déroulée de « manière très synchronisée » et que le « système informatique interne est tombé » très rapidement ce qui a rendu difficile la communication entre les équipes du groupe. Hélène Zemmour parle d'une attaque « inédite et de grande envergure » et précise que le rétablissement des programmes est rendu très difficile car les pirates se sont attaqués directement au système interne de la chaîne. Après plus de deux heures d'attaque seuls les comptes de réseaux sociaux étaient de nouveau disponibles.

L'attaque est revendiquée par le groupe islamiste Cyber Caliphate, groupe qui avait également revendiqué le piratage de comptes du commandement militaire américain en janvier. Les comptes de réseaux sociaux du groupe diffusaient des messages de menaces à l'encontre du président de la République française, François Hollande, des militaires français engagés contre l'EI et les proches des militaires. Des documents personnels de proches de militaires ont été publiés.

Lancement d'une nouvelle chaîne dans les zones Maghreb-Orient et Asie-Pacifique[modifier | modifier le wikicode]

Si les raisons de la date de cette attaque sont inconnues, la directrice du numérique de TV5 Monde met en relation l'attaque avec le lancement de la nouvelle chaîne TV5 Monde Style dans les zones Maghreb-Orient et Asie-Pacifique. Le lancement de cette nouvelle chaîne avait eu lieu le matin même en présence du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Ces opérations, désormais dénommées opérations de cyberdjihad, se multiplient et près de 19 000 sites francophones avaient été piratés à la suite des attentats de janvier en France. Cependant le journal 20 Minutes fait remarquer que « réussir à interrompre la diffusion d'une chaîne est beaucoup plus compliqué » que le simple piratage d'un site.

Enquête[modifier | modifier le wikicode]

En France, une enquête a été ouverte pour «accès, maintien frauduleux et entrave au fonctionnement d'un système de traitement automatique de données» ainsi qu'«association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste».


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 9 avril 2015

Jour suivant avant