Libye : Paris espère pouvoir libérer 1,5 milliard d'euros pour les rebelles

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'État français souhaite débloquer des fonds rapidement afin d'aider la reconstruction de la Libye.

31 août 2011. – Paris a demandé au Comité des sanctions de l'ONU l'autorisation de débloquer au profit des rebelles libyens 1,5 milliard d'euros gelés par la France dans le cadre des sanctions internationales contre le régime de Mouammar Kadhafi, a annoncé aujourd'hui l'agence Reuters, se référant à une source au sein du gouvernement français.

Selon cette source, les avoirs libyens placés dans les banques françaises s'élèvent à 7,6 milliards d'euros.

L'Agence France-Presse indique que la France espère obtenir l'autorisation de l'ONU « d'ici la fin de la semaine », citant la présidence du pays.

Les autorités françaises envisagent de débloquer un total de 5 milliards d'euros d'avoirs libyens pour les allouer au Conseil national de transition (CNT), organe politique des rebelles.

La démarche de Paris suit celles de Washington et de Londres. La semaine dernière, les États-Unis ont demandé au Comité des sanctions de l'ONU l'autorisation de débloquer des comptes de Kadhafi pour un montant de 1,5 milliard de dollars afin d'affecter cette somme à la reconstruction de la Libye. Mardi, le gouvernement britannique a décidé d'en faire autant.

Source

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Libye: Paris espère pouvoir libérer 1,5 md EUR pour les rebelles » datée du 31 août 2011.


Wikinews
Pour plus de détails sur ce sujet, Wikinews a établi le dossier Protestations dans les pays arabes de 2010-2011.
Ce dossier permet de situer cet article dans son contexte.



  • Page Libye de Wikinews Page « Libye » de Wikinews. L'actualité libyenne dans le monde.