Les pirates somaliens détiennent quelque 300 otages et 17 navires

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

13 mai 2009. – Les pirates somaliens détiennent actuellement quelque 300 otages et 17 navires en dépit des efforts internationaux, a annoncé mercredi le substitut au procureur général de Russie Alexandre Zviaguintsev.

« Pour le moment, nous assistons à la paralysie du système international de sécurité, de navigation et de libre échange - valeurs qui constituent la base de la civilisation occidentale moderne - dans la région malgré le déploiement d'une grande flottille navale au large de la Somalie », a indiqué le responsable dans une interview au quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

En 2008, les pirates ont réussi à obtenir entre 120 et 150 millions de dollars à titre de rançon et se sont dotés de moyens techniques plus sophistiqués permettant d'attaquer de grands navires de commerce, selon M. Zviaguintsev.

« Équipés de grandes bases flottantes, ils opèrent à des centaines de milles marins des côtes. Les technologies modernes encouragent la piraterie qui menace la communauté internationale tout autant que les pirates traditionnels à l'époque des frégates et des galions », a estimé le représentant du Parquet.

Selon les experts, environ 20 000 cargos empruntent tous les ans l'itinéraire le plus court reliant l'Europe, l'Asie et l'Afrique par le canal de Suez, le détroit de Bab el-Mandeb, la mer Rouge et le golfe d'Aden. Ils transportent « 7% de pétrole consommé par l'humanité et 30% du pétrole et du gaz consommé par l'Europe », a rappelé le responsable.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Les pirates somaliens détiennent quelque 300 otages et 17 navires (Parquet russe) » datée du 13 mai 2009.


Sources