Lelandais avoue avoir tué Maëlys de Araujo, les restes de la fille ont été retrouvés

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia

15 février 2018. – Après avoir nié d'abord les faits pendant plusieurs mois, Nordahl Lelandais, un ancien militaire de 34 ans, a hier avoué avoir tué la fille Maëlys de Araujo en fin août 2017. Il était déjà suspect depuis quelque temps. Il a maintenant dit aux enquêteurs qu'il a d'abord emmené la fille dans sa voiture vers son domicile à Domessin où il l'a tuée et ensuite caché la dépouille. En septembre, Lelandais avait raconté une histoire différente : Maëlys et un autre garçon (qui s'est révélé ne pas exister) seraient seulement montés dans sa voiture, où la recherche avait en effet trouvé des traces ADN de la fille. Lelandais admet donc maintenant, d'une part, être responsable de la mort de Maëlys, mais il ajoute que ce n'était pas intentionnel. Cependant, il n'a pas donné plus de détails.

La manière exacte dont la fille de neuf ans a trouvé la mort reste donc encore un mystère. Il y a dix jours, la gendarmerie a en tout cas trouvé dans le coffre de la voiture du suspect une très petite goutte de sang appartenant à Maëlys, bien que la voiture ait été nettoyée intensivement. On a conclu sur la base de ceci que la fille a perdu beaucoup de sang.

Maëlys disparaissait dans la nuit de 26 à 27 août lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, où aussi Lelandais était l'un des invités. Déjà en septembre, l'avocat des parents de Maëlys avait évoqué le "comportement étrange" de Lelandais durant cette soirée.

Le crâne ainsi qu'un os de Maëlys ont été retrouvés hier en fin d’après-midi dans le massif de la Chartreuse, plus précisément à Saint-Franc. Dans des conditions météorologiques difficiles, la gendarmerie était encore pleinement occupée à chercher plus tôt aujourd'hui. Entre-temps, la robe blanche, une sandale et presque tout le squelette de la fille ont été retrouvées. La recherche serait à présent terminée selon les derniers messages.

La mère de Maëlys a écrit sur Facebook ce message destiné à Lelandais : "Maëlys va te hanter nuits et jours dans ta prison jusqu'à ce que tu crèves et que tu ailles en enfer".

Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 21 février 2017, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 15 février 2018

Jour suivant avant