Le Pentagone a interdit aux militaires américains d'utiliser certains réseaux sociaux sur le Web

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5 août 2009. – Le ministère américain de la Défense est en train de revoir sa politique sur les réseaux sociaux. Le secrétaire adjoint à la Défense, William Lynn, indique avoir demandé aux responsables du Pentagone d'évaluer les menaces et les avantages présentés par les réseaux tels que Twitter et Facebook, en vue d'élaborer une nouvelle stratégie d'ici à la fin du mois de septembre.

« Certes, les réseaux sociaux sont utiles pour le recrutement, les relations publiques et le partage d'informations avec les familles des militaires », a reconnu M. Lynn. « Cependant, ils posent également des risques opérationnels et sécuritaires qui doivent être mieux compris », a-t-il expliqué.

À l'heure actuelle, le Pentagone n'interdit pas à tous les militaires l'usage des réseaux sociaux. Mais lundi, le corps des Marines a rendu publique l'interdiction faite à ses membres, unité d'élite de l'armée, d'utiliser certains réseaux sociaux sur le Web à partir des ordinateurs que leur fournit le gouvernement américain. Ces militaires peuvent toujours accéder à ces sites à partir de leurs ordinateurs personnels. De surcroît, des exceptions seront faites pour permettre aux Marines qui en ont besoin d'utiliser ces sites dans le cadre de leur travail.

Source


  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.