La demande géorgienne de suspendre l'aide humanitaire en Ossétie du Sud indigne Moscou

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sergueï Lavrov

15 septembre 2008. – Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié lundi de « cynisme » un message des dirigeants géorgiens envoyé aux organisations humanitaires demandant de ne pas accorder d'aide à l'Ossétie du Sud.

« Nous sommes indignés par l'information, selon laquelle les dirigeants géorgiens ont envoyé en cachette un message confidentiel aux organisations internationales et non-gouvernementales leur demandant de ne réaliser aucun projet humanitaire ou de reconstruction sur le territoire de l'Ossétie du Sud jusqu'à ce qu'elle réintègre la Géorgie », a fait savoir le ministre russe des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse à Tskhinvali[1].

« Le cynisme ouvert de ce message est évident, et il est bon que les organisations internationales aient correctement qualifié cette initiative des dirigeants géorgiens, visant à empêcher l'accès de la population à l'aide humanitaire et à toute autre forme d'assistance », a conclu le diplomate russe.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ossétie du Sud: Moscou indigné par la demande géorgienne de suspendre l'aide humanitaire » datée du 15 septembre 2008.
Notes

Sources