La Corée du Nord met son armée en état d'alerte

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

9 mars 2009. – La Corée du Nord a annoncé dimanche la mise en état d'alerte de ses forces armées et la suspension de tout contact militaire avec la Corée du Sud en prévision des manœuvres américano-sud-coréennes, perçues à Pyongyang comme un prélude de guerre.

« Dans cette situation grave, tous les soldats de l'Armée populaire de Corée (APC) doivent rester dans un état d'alerte maximal », a déclaré le commandement suprême de l'APC dans un communiqué rendu public par les agences nord-coréenne KCNA et sud-coréenne Yonhap.

Un responsable de l'état-major des forces armées nord-coréennes a, par ailleurs, annoncé un « renforcement du contrôle militaire » en mer Jaune et en mer du Japon en prévision des exercices.

Les États-Unis ont mobilisé 26 000 soldats et un porte-avions pour des manœuvres baptisés Key Resolve / Foal Eagle qui se dérouleront à partir du 9 mars dans tout le territoire sud-coréen. Le nombre de soldats sud-coréen est tenu secret.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  La Corée du Nord met son armée en état d'alerte » datée du 9 mars 2009.

Sources