L'organisation Human Rights Watch note des « progrès limités » dans le domaine des droits humains en Libye

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de la Libye

12 décembre 2009. – L'organisation de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) a noté « des progrès limités » dans le domaine des droits de l'Homme et de la liberté de la presse en Libye, mais dénonce également la répression qui persiste à travers le pays.

Dans un rapport publié samedi à Tripoli, l'OING souligne que les lois répressives continuent d'étouffer l'expression, et que les abus commis par l'Agence de sécurité intérieure demeurent la norme.

Sarah Leah Whitson, responsable de HRW pour le Moyen-Orient, a exhorté Tripoli à « réviser son code pénal pour permettre à tous les Libyens d'avoir un débat public sans crainte de sanctions pénales. Le gouvernement libyen devrait arrêter d'emprisonner ceux qui critiquent le régime », a-t-elle ajouté. Elle a toutefois reconnu qu'une évaluation de la situation des droits de l'Homme en Libye avait montré une tolérance accrue de la part des autorités face à l'élargissement du débat public dans ce pays.

Source