L'impacteur de la sonde « Deep Impact » s'est écrasé avec succès sur la comète « Tempel 1 »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir sur Wikipédia l'article
Deep Impact.

4 juillet 2005. – L'impacteur de la sonde américaine Deep Impact est entré en collision avec la comète Tempel 1, vers 5:45 UTC, à l'endroit prévu par la NASA. L'agence spatiale américaine a d'ailleurs rapidement donné une conférence de presse au « Jet Propulsion Laboratory » (JPL) à Pasadena (Californie).

La collision de l'impacteur avec la comète

Après un voyage de 173 jours depuis son lancement le 12 janvier 2005, Deep Impact s'est séparé en deux parties le 3 juillet, lors de l'approche de la comète. Après une journée d'approche à une vitesse (relative à la comète) de 37 000 kilomètres par heure, l'impacteur de 370 kilogrammes délivrant à l'impact une énergie de 1.96 × 1010 joules. Les astrophysiciens pensent que l'impacteur pourrait avoir creusé un cratère de cent mètres de diamètre sur Tempel 1. Peu après l'éjection de matière dans l'espace, la sonde a pu prendre des photos des débris, de la position du cratère et du noyau de la comète. Plusieurs satellites d'observation tels que Hubble ou Chandra ont également observé la collision dans différentes longueurs d'ondes (rayons X, lumière visible, infrarouge). De plus, la sonde européenne Rosetta, qui aura également une mission d'observation autour d'une comète, a pris des clichés pour déterminer la composition chimique de la poussière dégagée par l'impact.

Les résultats obtenus par cette expérience pionnière permettront d'éclaircir les zones d'ombre concernant la constitution des comètes, formées aux tout débuts du Système solaire. Le noyau cométaire notamment est encore inconnu, et on pourrait découvrir s'il est poreux ou dense. L'homogénéité et l'origine de la comète pourraient également être déterminées.

Liens externes

Sources


  • Page Espace de Wikinews Page « Espace » de Wikinews. L'actualité de l'espace et des lancements.