L'annonce d'une deuxième usine iranienne d'enrichissement de l'uranium jette la stupeur au sein de la communauté internationale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26 septembre 2009. – La construction d'un deuxième centre d'enrichissement d'uranium en Iran a constitué une surprise pour tous les pays, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev au terme du sommet du G20 de Pittsburgh.

« La construction de cette nouvelle usine a pris de court tous les pays. C'était un chantier fermé, et c'est le plus compliqué dans cette situation », a-t-il fait savoir.

L'AIEA a confirmé avoir reçu lundi une lettre de Téhéran annonçant la construction d'un second site d'enrichissement, en plus de celui de Natanz. L'emplacement de l'usine et le nombre de ses centrifugeuses n'ont pas été communiqués.

Le président américain Barack Obama a exigé une enquête de l'AIEA sur cette question.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont condamné l'Iran qui a reconnu avoir construit une seconde usine d'enrichissement d'uranium et l'ont averti que si d'ici décembre prochain il ne révélait pas toute l'information sur son programme nucléaire et ne revenait pas à la table des négociations, il serait frappé de nouvelles sanctions.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Deuxième usine iranienne: la communauté internationale interloquée (Medvedev) » datée du 26 septembre 2009.

Sources


  • Page Iran de Wikinews Page « Iran » de Wikinews. L'actualité iranienne dans le monde.