L'Indonésie pense diminuer de moitié les feux de forêt sur son territoire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le centre-ville de Singapour obscurci par la fumée des feux de forêt indonésiens de septembre 2006.

21 juin 2007. –

Afin de drastiquement diminuer les feux de forêts ayant « blanchi » cinq pays d'Asie du sud-est avec de la brume suffocante les deux années passées, les autoritées environnementales et forestières indonésiennes ont indiqué hier qu'elles seraient capables de réduire le nombre de départs de feux de plus de moitié cette année.
Lors d'une réunion à Jambi (Sumatra), les ministres des gouvernements de Brunei, de Malaisie, de Singapour et de Thaïlande ont pu entendre que l'Indonésie prévoyait cette année de combattre les feux de forêt illégaux, qui débutent chaque année durant la saison sèche (d'août à novembre).
« Nous visions une chute d'environ 50 pour cent des feux de forêts mais nous entrons dans la saison sèche entre juillet et août, donc nous devons augmenter notre vigilance » a indiqué le ministre adjoint à l'Environnement indonésien, Masnellyarti Hilman, cité par l'Agence France-Presse. « Nous avons expliqué les efforts que nous ferons pour prévenir une répétition des nuées suffocantes ... et ils les ont approuvés » a-t-il ajouté.
Un communiqué produit par les ministres aprs la réunion a indiqué que les efforts de l'Indonésie réduiraient le nombre de départs de feu de 58 pour cent comparé à l'année précédente.
Causé par la culture sur brûlis pour l'huile de palme et les plantations de bois de construction sur les îles de Bornéo et Sumatra, le brouillard a recouvert des régions entières des pays affectés pendant les deux dernières années. Ce phénomène a commencé à devenir problématique en 1997, en raison du phénomène climatique El Niño.

Sources