Kosovo : Moscou met en garde contre tout usage de la force contre les Serbes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 avril 2009. – La Russie est préoccupée par l'escalade de la tension au Kosovo où un conflit oppose les Serbes et les Albanais kosovars, bénéficiant du soutien inconditionnel de la présence internationale dans la province, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (MID) Andreï Nesterenko.

« L'utilisation de la police internationale contre les Serbes est inadmissible », a indiqué M. Nesterenko lors d'un point de presse à Moscou.

Selon le porte-parole de la diplomatie russe, « le conflit provient de la division du Kosovo, causée par la reconnaissance unilatérale de son indépendance ».

La déstabilisation s'accentue dans le nord de la province, ce qui risque de provoquer une escalade de la tension dans toute la région, a poursuivi le diplomate.

« Dans ce contexte, des actes équilibrés s'imposent dans l'intérêt de toutes les parties », a-t-il conclu.

Le 17 février 2008, les autorités albanaises du Kosovo, soutenues par les États-Unis et par certains pays membres de l'UE, ont unanimement proclamé l'indépendance de cette province serbe. Belgrade et Moscou se sont opposés à cette démarche, la qualifiant de violation de la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui proclamait l'intégrité territoriale de la Serbie.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Kosovo: Moscou met en garde contre tout usage de la force contre les Serbes » datée du 29 avril 2009.

Sources



  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.