Journée de la Victoire : le maire de Riga appelle à interdire les festivités

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 avril 2009. – Le maire de Riga, Janis Birks, propose d'interdire pour des raisons de sécurité les festivités organisées pour commémorer de la Victoire de la Seconde Guerre mondiale dans la capitale lettone.

Selon lui, la Journée de la Victoire est célébrée à Riga par des personnes hostiles à l'État letton.

« Les adversaires de la Lettonie se préparent à la fête du 9 mai avec une ardeur particulière. Si l'on n'interdit pas les rassemblements consacrés à cette date, ils pourraient dégénérer en négation massive des structures politiques lettones », a déclaré mercredi M. Birks aux journalistes.

La Journée de la Victoire est célébrée dans les pays de l'ex-URSS le 9 mai. Des milliers de personnes se réunissent ce jour-là au pied du monument aux soldats-libérateurs à Riga, le rassemblement étant généralement suivi d'un concert. Cette manifestation provoque l'ire des organisations nationalistes lettones qui ne considèrent pas le 9 mai comme la Journée de la Victoire sur le nazisme, mais comme la date qui a marqué le début de « l'occupation soviétique » de la Lettonie.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Journée de la Victoire: le maire de Riga appelle à interdire les festivités » datée du 29 avril 2009.

Sources