Irak : nouvelle grande vague de manifestations anti-gouvernementales

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Des manifestants sur la place Tahrir, 24 octobre.
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation de l'Irak
Localisation du Irak

31 octobre 2019. – Après une première grande vague de violence plus tôt ce mois-ci, les manifestations anti-gouvernementales en Irak ont repris avec toute leur intensité depuis le vendredi 25 octobre.

Cette fin de semaine, la violence s'est surtout concentrée dans la capitale irakienne Bagdad, en particulier sur la place Tahrir. Un couvre-feu a été imposé de nouveau dans cette même ville. De plus, les manifestations violentes se sont déroulées dans les provinces Al Basra, An Nasiriya, Maysan et Al-Muthanna. Dans la nuit de lundi à mardi, encore 18 personnes manifestantes ont été tuées par l' ouverture de feu (apparemment par des forces de sécurité) à Karbala, une ville sainte chiitte.

Selon un rapport officiel publié le 22 octobre, les manifestations avaient, depuis le début du mois d'octobre, déjà fait 157 morts et plus de 6 000 blessés. C'était encore avant le commencement de la nouvelle grande vague de manifestations violentes. Actuellement, le nombre de morts à la suite des protestations dépasse les 250.

Amnesty International a dénoncé la manière d'opérer de la police d'Irak, en particulier par l'usage de grenades lacrymogènes sur la place Tahrir.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 31 octobre 2019

Jour suivant avant