Inde : plus de 150 morts en Assam à la suite de la consommation d'alcool frelaté

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 février 2019. – Dans les districts de Golaghat et Jorhat en Assam, un état de l'Inde du Nord-Est, le nombre de morts à la suite du dernier incident en Inde d'intoxication mortelle à grande échelle consécutive à la consommation illégale d'alcool frelaté augmente toujours. Il s'élève maintenant à 156, le plus grand nombre jamais connu de personnes mortes de cette manière. Les victimes sont pour la plupart des femmes qui travaillaient dans les plantations de thé locales. En outre, plus de 200 autres victimes ont été hospitalisées. Certaines d'entre elles sont toujours en état critique.

Le drame a commencé jeudi soir, quand les gens qui avaient bu la cargaison d’alcool clandestinement produit sont tombés malades. Ils ont vomi, étaient à bout de souffle et avaient de fortes douleurs dans la poitrine, a déclaré à Golagha un docteur à l'AFP.

La police a arrêté plusieurs personnes soupçonnées d'avoir brassé et vendu l'alcool.

L'Inde est tristement célèbre pour ses distilleries clandestines et la contrebande d'alcool organisée à grande échelle. Un drame semblable, qui a fait au moins 116 morts, s'est déroulé au début du mois de février en Uttar Pradesh et Uttarakhand.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 24 février 2019

Jour suivant avant