Cet article de nouvelles contient des informations de voyage

Inde : état d'alerte à New Delhi en raison d'un nuage toxique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Smog à New Delhi.

8 novembre 2016. – Depuis maintenant une dizaine de jour, New Delhi est recouverte d'un important nuage de smog causé principalement par les émanations des véhicules et la fumée des usines. Environ 1800 écoles et des dizaines de chantiers ont été fermés alors que le taux de particules fines avoisinait les 1000 microgrammes par mètre cube d'air samedi[1].

« Des mesures urgentes sont nécessaires pour résoudre ce problème » a déclaré Arvind Kejriwal, le chef de l'exécutif de la capitale indienne. « Tous les chantiers de construction et de démolition seront interdits pendant cinq jours et toutes les écoles demeureront fermées ces trois prochains jours. » a-t-il poursuivi. Une centrale électrique au charbon a également été sommée d'arrêter ses opérations tandis que de l'eau sera aspergée sur les rues pour empêcher la poussière de s’envoler.

Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 9 novembre 2016, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.
  1. La limite maximale recommandée est de 50 µg/m3 (source)

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Page Inde de Wikinews Page « Inde » de Wikinews. L'actualité indienne dans le monde.
Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 8 novembre 2016

Jour suivant avant