Il y a un an : la controverse du système de protection de la copie Sony

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 novembre 2006. – . Dans son bloc du 31 octobre 2005, Mark Russinovich publiait sur son blog une description détaillée des caractéristiques du logiciel contenu dans certains CD de musique vendus par Sony.

La controverse du système de protection de la copie Sony porte sur un logiciel de protection de la copie qui implante la norme XCP, initialement créé par First 4 Internet et utilisé par Sony BMG (appelé « Sony » par la suite, ce qui est techniquement faux : cette dernière est un parent de Sony BMG).

Cet écrit affirmait que l'installation d'un tel logiciel était illégal et que l'utilisation du DRM était maintenant rendue trop loin. Par ailleurs, il a démontré que le logiciel fait de l'ordinateur un terrain fertile pour les virus informatiques et les chevaux de Troie.

Ces logiciels ont été entretemps légalisés en France par la DADVSI. La loi française inflige de très lourdes peine contre ceux qui tentent de contourner ces protections, même à titre privé et sans violation des droits d'auteur.

Voir aussi

Source