Hooliganisme : le match de coupe de l'UEFA AS Nancy-Lorraine - Feyenoord Rotterdam gâché

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


1er décembre 2006. – Hier s'achevait la quatrième journée de la coupe de l'UEFA, marquée comme la précédente par des incidents graves lors ou en marge de rencontres s'étant tenues en France. La rencontre opposant le club de Nancy au club néerlandais Feyenoord Rotterdam a en effet été le théâtre d'exactions perpétrées par des hooligans ayant fait le déplacement depuis les Pays-Bas parmi les 2500 supporters de ce dernier.

Des échauffourées, sans doute imputables à une sur-consommation d'alcool, avaient déjà été provoquées en fin d'après-midi par quelques 300 hooligans, que les policiers français aidés de leurs collègues néerlandais avaient réussi à calmer avant la rencontre, qui elle se tenait en soirée. Cependant, les problèmes les plus graves se sont manifestés lors du match, où des individus pourtant connus des services de police néerlandais et interdits de stade avaient réussi à pénétrer comme l'a indiqué le Feyenoord sur son site internet. Ces supporters violents ayant arraché des sièges et jeté divers objets sur la pelouse du stade Marcel-Picot ont provoqué l'interruption du match à la 78ème minute, alors que Nancy menait 3 buts à 0. Les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les hooligans du club néerlandais, qui ont tenté de franchir le cordon de sécurité les séparant des Nancéens, ce qui a fait que l'interruption de la rencontre a duré plus 20 minutes, le temps de la dispersion. Après quelques minutes, et à la demande du speaker, les supporters lorrains avaient déjà tous quitté l'enceinte du stade sans même attendre la décision du corps arbitral de reprendre ou non la rencontre, et la rencontre s'est achevée devant les seuls supporters néerlandais restants.

Voir aussi

Sources