Guinée : les syndicats exigent d'être informés de l'état de santé de Moussa Dadis Camara

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de la Guinée
Moussa Dadis Camara, en août 2009.

1er janvier 2010. – Le général Sékouba Konaté, ministre de la Défense et numéro 3 de la junte au pouvoir en Guinée, est toujours au chevet de son dirigeant, le capitaine Moussa Dadis Camara, dont l'état de santé suscite toujours des spéculations. Depuis la tentative d'assassinat du 3 décembre dernier, lors de laquelle il a été blessé à la tête, le chef du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) n'a fait aucune apparition publique. Il est toujours hospitalisé à Rabat, au Maroc.

D'après VOA News, la situation actuelle inquiète l'opinion guinéenne et, mercredi 30 décembre, les syndicats ont adressé une lettre ouverte au général Konaté pour lui demander les informer de l'état de santé du capitaine Camara. « Nous pensons que c'est un manque de respect en ne disant pas l'état de santé réelle du président[1], et cela crée des malaises », explique Rabiatou Serah Diallo, secrétaire générale de la Confédération nationale des travailleurs guinéens.

La secrétaire générale de la CNTR déplore la multitude de barrages entre les provinces, qui « servent plutôt à brigander la population », affirme-t-elle. Les syndicats guinéens accordent au gouvernement jusqu'au 5 janvier pour faire la lumière sur ces différents dossiers et menacent, dans le cas contraire, de « déclencher des actions de protestations pacifiques ».

Notes

Sources