Gaz : Moscou pourrait modifier ses priorités à la suite de la conférence de Bruxelles

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 mars 2009. – Excluant de fait la Russie, les décisions adoptées le 23 mars dernier à Bruxelles lors d'une conférence d'investissement sur la modernisation du réseau gazier ukrainien pourraient pousser Moscou à changer les priorités de sa stratégie énergétique, a déclaré mardi à RIA Novosti l'expert ukrainien Andreï Ermolaïev.

« C'est une erreur tactique de l'Union européenne (UE), susceptible de pousser le Kremlin à changer de priorités, à renoncer à sa stratégie européenne au faveur de l'Asie-Pacifique », a indiqué M.Ermolaïev, directeur du Centre d'études sociales Sofia à Kiev.

Lundi, l'Ukraine et l'UE ont signé une déclaration gazière conjointe fixant les engagements que Kiev devra prendre pour obtenir une assistance financière occidentale. Le ministre russe de l'Energie, Sergueï Chmatko, a déclaré devant la presse que la Russie avait été pratiquement exclue des discussions sur cette question.

Sources