Gabon : Ali Bongo annonce des mesures d'urgence contre la corruption

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du Gabon
Ali Bongo, en 2012.

5 mars 2010. – À l'issue d'un conseil des ministres tenu exceptionnellement, hier, à Port-Gentil, le président gabonais Ali Bongo a supprimé des agences telles que le Fonds national de l'habitat ou encore le Fonds d'aide et de garantie, des organismes qui rendaient « difficile une gestion claire des deniers publics ».

Selon Pascal Nzemba, magistrat et ancien président de la Commission nationale de lutte contre l'enrichissement illicite, il s'agit d'un « processus long et difficile qui demande de la patience ».

Par ailleurs, M. Bongo annoncé la création d'une société nationale du pétrole et réaffirmé son intention de défendre l'environnement, déclarant : « Il y a urgence. Ainsi, ai-je décidé de prendre les mesures ci-après qui concernent la vie publique nationale […], des mesures d'urgence ».

Sources



  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.