Géorgie : Saakachvili s'apprêterait à fuir le pays

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

28 novembre 2008. – Le Parti travailliste géorgien affirme que le président Mikhaïl Saakachvili, son entourage et le gouvernement se préparent à fuir le pays et ont déjà commencé à transférer de l'argent vers des banques étrangères, rapporte vendredi l'agence News-Georgia.

De ce fait, les travaillistes exigent le gel des comptes bancaires des dirigeants du pays, selon la même source.

« Saakachvili et son gouvernement ont déjà fait leurs valises, dans l'espoir de pourvoir mener une vie tranquille et insouciante à l'étranger grâce aux biens spoliés en Géorgie. Dès aujourd'hui, nous exhorterons les gouvernements des États-Unis, de la Grande-Bretagne, des pays membres de l'Union européenne (UE), de la Suisse, du Mexique, d'Israël et de l'Indonésie de geler leurs comptes en banques, comme cela a été fait autrefois avec les comptes bancaires du président du Zimbabwe », a déclaré lors d'une conférence de presse à Tbilissi Gueorgui Gougava, un des chefs de file du parti.

Selon lui, le frère de M. Saakachvili aurait déjà transféré en novembre 2007 « d'immenses sommes provenant du marché pétrolier vers l'Indonésie ». En outre, le ministre géorgien de la Défense David Kezerachvili aurait viré quelque 80 millions de dollars à la Banque israélienne de développement.

« Des dizaines de millions de dollars ont été envoyés par les représentants des forces au pouvoir vers des banques mexicaines et suisses. Le Parti travailliste en a suffisamment de preuves », a indiqué M. Gougava.

« Tous ces biens appartiennent à l'État et au peuple de Géorgie ; quand Saakachvili et ses ministres seront traduits en justice, ils seront restitués au peuple », a dit le politique.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Géorgie: Saakachvili s'apprêterait à fuir le pays (Parti travailliste) » datée du 28 novembre 2008.

Sources



  • Page Géorgie de Wikinews Page « Géorgie » de Wikinews. L'actualité géorgienne dans le monde.