France : les policiers travaillant à la frontière du col du Perthus devront s'acquitter du péage d'autoroute

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coll du Perthus
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation de la France
Localisation de la France

27 janvier 2012. – Les Autoroutes du Sud de la France[1] feront payer les fonctionnaires de police qui travaillent au passage frontalier de l'autoroute « La Catalane » au Perthus. L'entreprise concessionnaire a prétexte une gestion trop compliquée et trop coûteuse des cartes qui leurs permettaient d'accéder à l'autoroute pour aller à leur lieu de travail sans rien payer.

Cette nouvelle a provoqué la colère des policiers. De plus, le 6 février dernier, le préfet du département des Pyrénées-Orientales et la députée française, Jacqueline Irles, ont écrit à l'entreprise pour qu'elle leur donnât ses explications. Mais ce concessionnaire n'a jamais daigné leur répondre. Pour accomplir la sécurité des usagers de cette route, ils devront payer 4,2 € par jour, soit 800 € par an. Ils pourraient s'y rendre par la route, mais, en été, il faudrait partir de chez soi 3 à 4 heures avant d'arriver en raison du trafic important.

« On doit descendre jusqu'au Boulou et remonter au Perthus. D'ailleurs, si on interpelle quelqu'un à la frontière et que l'on doit le conduire au commissariat, il faut aller jusqu'à Perpignan-nord, puis revenir, et c'est le suspect qui paye autoroute. Aujourd'hui Vinci[2] voudrait faire payer tout le monde pour satisfaire ses actionnaires. Mais, ne pas vouloir de policiers sur autoroute, c'est moins de sécurité. Quand il y a un accident ils sont bien contents que l'on y soit. Notre mission est d'intervenir en tous lieux du territoire, sans zone de non droit », a déclaré à la presse un policier.

Notes

Sources