France : l'université d'été du MEDEF dans le contexte de la réforme des retraites

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Public présent lors de l'université d'été du MEDEF

4 septembre 2010. – L'université d'été du MEDEF[1] s'est tenue du 1er au 3 septembre dernier dans le contexte particulier de la réforme des retraites.

Laurence Parisot affirme que l'on ment aux français depuis 30 ans au sujet des retraites ; en effet, la retraite par répartition exige un équilibre entre les actifs et les inactifs, impossible à atteindre du fait de la fin du baby boom et de l'allongement de l'espérance de vie. De nombreux patrons du MEDEF soutiennent le ministre en charge de la réforme de la loi Fillion estimant que la réforme des retraites est à la fois urgente et importante[2].

Force est de noter qu'à trois exceptions près, tous les grands groupes français ont généralisé le régime dérogatoire de retraite-chapeau : 761 présidents et directeurs généraux en bénéficient actuellement[3]. Après la croissance du salariat tout au long du XXe siècle, Michel Pébereau s'interroge si les travailleurs indépendants (qui représentent moins d'un actif sur dix en France comme aux États-Unis) ne vont pas revenir sur le devant de la scène[4].

En 2011, le MEDEF se fixe comme objectif de soutenir le développement des entreprises françaises à l'international, en particulier vers le nouveau centre de gravité du monde que constitue l'Asie ; il doit organiser la réunion des patronats des G8 et du G20 que la France présidera[5].

Notes

Sources



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.