François Hollande est opposé au contrat à terme sur la dette française

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo Wikinews Brèves
Actualiser la page Actualiser la page
avant 14 avril 2012
16 avril 2012 après

15 avril 2012. – Le candidat socialiste, François Hollande a exprimé son opposition à l'introduction d'un contrat à terme sur la dette française. Il souhaite que l'Allemagne annule l'introduction de ce contrat qui va être lancé lundi par une société allemande Eurex, filiale du groupe boursier allemand Deutsche Börse.

François Hollande dans une entrevue avec Mediapart estime que ce contrat n'était « pas une agression contre la France mais une spéculation encouragée au détriment des pays qui peuvent être concernés. Ma position, ça serait de demander aux autorités allemandes de faire annuler cette introduction ». Il souhaite également « interdire les produits financiers sans lien avec l'économie réelle », « un certain nombre de produits financiers qui devraient être purement et simplement interdits, ceux qui ne sont pas liés à la couverture d'un risque réel. Quand le produit lui-même est détaché de la valeur d'un bien, il n'a pas à être mis comme enjeu de la spéculation ».

Le ministère des Finances a avoué son impuissance pour autoriser ou interdire ces contrats à terme sur la dette de la France.

Sources[modifier | modifier le wikicode]