Football : l'Olympique lyonnais entre en Bourse

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

9 février 2007. – 24 €, c'est le prix d'une action de l'Olympique lyonnais, devenu ce jour le premier club de football français à entrer en Bourse, sous l'impulsion de son président, le très médiatique Jean-Michel Aulas. L'occasion d'investir dans le club déjà 5 fois champion de France, à l'instar de ce qui se fait déjà pour d'autres « Grands » du football européen et en particulier anglais, a déjà séduit plus de 14 000 particuliers, pour qui 10 % du capital coté en Bourse a été reservé, qui ont souscrit des actions dans le cadre de l'offre à prix ouvert, et également 139 institutionnels (et en particulier un fort contingent britannique) dans le cadre du placement global.

« Cette opération était nécessaire pour le club. On va vers l'excellence et se rapprocher des grands clubs étrangers en ayant les moyens de construire un grand stade de 60 000 places. Tout ceci est une très bonne nouvelle pour les supporters de l'OL » indique Jean-Michel Aulas sur le site internet du club. Au-delà de cet objectif particulier que J.M. Aulas poursuit depuis un certain temps déjà (des prospections dans l'agglomération lyonnaise pour un lieu d'implantation sont en cours), c'est plus globalement le renforcement des infrastructures dans leur ensemble et une augmentation des ressources disponibles via le développement de la franchise OL, relativement florissante, qui sont visés. Sur le plan sportif, l'OL pourrait, par cette rentrée d'argent, encore creuser l'écart avec ses poursuivants en championnat en pouvant (enfin, diront certains observateurs du football hexagonal) rivaliser en termes d'attractivité sportive et financière avec les plus grands clubs européens pour le recrutement des joueurs.

Sources