Essai nucléaire nord-coréen : le Conseil de sécurité de l'ONU adoptera une résolution

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26 mai 2009. – Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné l'essai nucléaire mené lundi par Pyongyang et compte adopter une nouvelle résolution à ce sujet, a annoncé à New York le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies Vitali Tchourkine.

« Les membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné le test nucléaire mené par la Corée du Nord le 25 mai en violation de la résolution 1718. Ils exigent que Pyongyang respecte pleinement ses obligations (…) dans le cadre des résolutions et déclarations appropriées du Conseil de sécurité et appellent tous les États membres à en faire de même », a indiqué M. Tchourkine à l'issue de consultations à huis clos au Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité procédera « immédiatement à l'élaboration d'une nouvelle résolution à ce sujet », mais sa teneur et la date de son adoption restent à définir, selon M.Tchourkine. « Il est difficile de dire combien de temps dureront les discussions. La résolution 1718 avait été adoptée en un temps record de six jours après le premier essai nucléaire nord-coréen d'octobre 2006. On verra si nous pourrons en faire de même à présent, beaucoup de facteurs pouvant influer (sur l'examen du document), y compris la composition du Conseil de sécurité qui a changé par rapport à octobre 2006 », a noté le diplomate russe.

« La délégation japonaise a l'intention de soumettre prochainement un projet de résolution approprié et le Conseil de sécurité l'examinera avant la fin de la présidence russe du conseil le 31 mai », a-t-il ajouté. Le projet sera étudié par cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Chine, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et le Japon avant d'être présenté aux autres membres du conseil, selon lui.

La reprise des négociations à six (Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis, Japon, Russie) reste l'objectif principal de la communauté internationale, a estimé M. Tchourkine. Pyongyang s'est retiré des négociations le 5 avril dernier après la condamnation par le Conseil de sécurité d'un tir de missile balistique nord-coréen.

Le Conseil revient au dossier nucléaire nord-coréen pour la quatrième fois en trois ans.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Essai nucléaire nord-coréen: le Conseil de sécurité de l'ONU adoptera une résolution » datée du 26 mai 2009.

Sources