Espagne : plus de 60 millions d'appels téléphoniques écoutés par la NSA

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mariano Rajoy
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation de l’Espagne
Localisation de l'Espagne

29 octobre 2013, Espagne. – Le blogueur étasunien Gleen Greenwald a révélé hier, au quotidien espanyol El Mundo, que « l'Agence de Sécurité Nationale » des États-Unis avait espionné plus de 60 millions d'appels téléphoniques en Espagne, entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013.

Le document filtré, intitulé « Spain last 30 days », recueille le flux des appels téléphoniques sans en révéler leur contenu. Il indique aussi les téléphones connectés, le lieu où ils se trouvent et même la durée des appels.

Le gouvernement espagnol a convoqué hier l'ambassadeur des États-Unis, James Costos, pour qu'il lui demandât des explications en ce qui concerne le scandale. Cette convocation intervint « après avoir eu connaissance que la NSA espionnait 35 leaders mondiaux » lisait-on sur le site internet du quotidien catalan El Punt Avui.


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Wikinews
Pour plus de détails sur ce sujet, Wikinews a établi le dossier Affaire Snowden.
Ce dossier permet de situer cet article dans son contexte.


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 29 octobre 2013

Jour suivant avant