Espagne : large défaite des socialistes aux élections municipales

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ils sont des milliers à descendre dans la rue depuis une semaine pour protester contre la politique d'austérité du gouvernement.

23 mai 2011. – Les socialistes espagnols ont subi une cuisante défaite hier lors des élections régionales et municipales, au cours desquelles ils ont notamment perdu la seconde ville du pays, Barcelone, qu'ils contrôlaient depuis 1979. Des manifestants sont encore réunis sur la Puerta del Sol à Madrid, ainsi que dans plusieurs grandes villes, pour protester contre la politique d'austérité du président du gouvernement José Luis Zapatero.

Le Parti socialiste n'a récupéré aucune des 13 régions dont les parlements étaient soumis à renouvellement. Il perd les villes de Barcelone et Séville, et ne reste majoritaire que dans les villes des Asturies (nord). Les socialistes remporteraient 27,98% des voix contre 36,25% pour les conservateurs du Parti populaire.

Ceux que l'ont appelle los indignados, ces jeunes et ces chômeurs désabusés par le système politique, appelaient à l'abstention. « Bien sûr que je vais voter. Mais pour un petit parti » confiait Ana, une jeune chômeuse qui campe sur la Puerta del Sol. Lancé sur les réseaux sociaux et prenant exemple sur les révolutions arabes, ce mouvement se veut apolitique et dénonce l'injustice sociale et la « corruption des politiciens ».

En Espagne, près de la moitié des moins de 25 ans sont au chômage. Le collectif ¡Democracia Real Ya! demande, entre autres, « l'interdiction des licenciements dans les entreprises réalisant des bénéfices ». Et après ce succès, los indignados de la Puerta del Sol ont décidé de prolonger leur mouvement d'au moins une semaine, invitant au rassemblement au Portugal, en Grèce ou en Irlande, pays également touchés par la crise.

Quelques jours après, le mouvement c'est étendu à de nombreuses grandes villes d'Europe et du monde[1].

Galerie

Voir aussi

Sources

Rérérences

  1. Plan des camps inspirés de ¡Deocracia Real Ya!autour du monde



  • Page Espagne de Wikinews Page « Espagne » de Wikinews. L'actualité espagnole dans le monde.