Des incidents se sont produits lors du passage de la flamme olympique à Londres

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Birds Nest at Night.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi les Jeux olympiques d'été de 2008 sur


Passage de la flamme olympique à Notting Hill, encadrée par la sécurité.

6 avril 2008. – La police britannique a procédé à près de 25 arrestations lors des 50 kilomètres qu'a parcourus la flamme olympique des Jeux Olympiques d'été de 2008 à Londres ce dimanche.

Le parcours a débuté sous la neige au Stade de Wembley où les manifestants ont brandi des drapeaux tibétains lors du passage. Par la suite, deux manifestants ont tenté d'éteindre la torche à l'aide d'extincteurs sur lequel était lequel était inscrit « extincteur de propagande », déclenchant un mouvement de panique dans la foule. La télévision a également retransmis la tentative infructueuse d'un manifestant de s'emparer de la flamme alors qu'elle était portée par la présentatrice de télévision Konnie Huq. Les deux tentatives ont échoué, interrompues par les forces de police et par le service de sécurité.

La flamme a ensuite poursuivi sa route escortée par plus de 20 agents de sécurité à travers la ville où elle a été vue par plusieurs centaines de spectateurs et huée par plusieurs groupes qui protestaient contre les violations de droits de l'homme en Chine. Son parcours londonien s'est achevé à la O2 Arena, après avoir été relayée par environ 80 athlètes, responsables et entraîneurs, dont le rameur, détenteur de cinq médailles d'or, Sir Steve Redgrave.

Sources