Crise économique : la banque Dexia annonce plus de 5 milliards d'euros de pertes pour 2008

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26 février 2009. – Les places financières européennes n'ont pas suivi les hausses du Dow Jones, du Nasdaq et du Nikkei. Loin de reprendre du terrain par rapport à leurs cours d'avant crise, elles ont abandonné encore du terrain à l'exception de Londres. Le repli a aussi répondu présent à New York et à Tokyo. L'euro reste stable face au dollar à 1,2795 $. Le baril de pétrole repasse au-dessus de la barre des 40 $ en se négociant à New-York à 42,50 $.

Les banques du CAC 40 n'ont pas suivi la tendance générale des marchés européens. En revanche, la situation de la banque franco-belge Dexia s'avère plus préoccupante. L'établissement financier a annoncé des pertes plus lourdes que prévues sur l'exercice comptable écoulé. Ce ne sont pas moins de 5,868 milliards d'euros de déficit enregistrés. Parmi cette perte globale, figure celle de « 3,139 milliards pour la filiale américaine de rehaussement de crédit FSA, dont Dexia a annoncé la cession »[1]. La banque avait investi dans des actifs toxiques liés au marché immobilier américain. Avec la crise des CDS, l'effet « domino » a provoqué des effets particulièrement dévastateurs pour le système financier mondial. Selon l'administrateur délégué, Pierre Mariani, cette situation n'est pas due uniquement à la crise en question. Elle provient aussi de « fragilités structurelles accumulées au cours des dernières années (…) Elles portent en elles le coût de développements hasardeux, mal financés et tentés loin des bases et des métiers qui ont fait la force historique de la société », a-t-il confié à la presse. Dexia, outre la cession de FSA, a annoncé 900 suppressions d'emploi. Depuis le 9 septembre 2008, l'action de la banque a chuté de 90 % en se négociant hier à 1,72 € au lieu des 11,05 € d'avant-crise.

Évolution du cours de l'action depuis le début de la crise économique

Situation des marchés boursiers

Principaux indices boursiers
Indice Pays Cours précédent Cours du jour Variation +/-
CAC 40 France 2 708,65 2 696,92 0,41 %
DOW JONES E.-U. 7 350,94 7 270,89 1,09 %
Nasdaq Comp E.-U. 1 441,83 1 425,43 1,14 %
SBF 120 France 1 953,41 1 949,13 0,22 %
Dax Xetra Allemagne 3 895,75 3 846,21 1,27 %
FTSE 100 G.-B. 3 816,44 3 848,98 0,85 %
Nikkei 225[2] Japon 7 268,56 7 461,22 2,65 %
Pétrole brut E.-U. 39,96 42,50 6,36 %

Situation des banques du CAC 40, de la Barclays et de la RBS

Évolution de l'action Dexia
Volume Cours précédent Cours actuel Variation Variation depuis le 9/9/08
2 833 829 1,71 € 1,72 € 0,58 % ↑ 84,44 %
Évolution de l'action Crédit Agricole
Volume Cours précédent Cours actuel Variation Variation depuis le 10/9/08
5 496 054 7,46 € 7,46 € 0,00 % ↑ 46,90 %
Évolution de l'action BNP Paribas
Volume Cours précédent Cours actuel Variation Variation depuis le 10/9/08
6 591 187 23,05 € 24,25 € 5,21 % ↑ 61,91 %
Évolution de l'action Société Générale
Volume Cours précédent Cours actuel Variation Variation depuis le 10/9/08
4 078 797 23,76 € 24,10 € 1,43 % ↑ 63,31 %
Évolution de l'action Royal Bank of Scotland
Volume Cours précédent Cours actuel Variation Variation depuis le 2/01/09
171 862 984 22,10 p 23,10 p 4,52 % ↑ 56,00 %
Évolution de l'action Barclays
Volume Cours précédent Cours actuel Variation Variation depuis le 02/01/09
68 201 940 98,20 p 105,60 p 7,54 % ↑ 32,74 %
Notes

Voir aussi

Sources