Création d'une arche de Noé végétale en Norvège

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue du complexe de Svalbard.

26 février 2008. – La Norvège inaugure, sur une île de l'archipel du Svalbard, dans l'Arctique, une « Arche de Noé » souterraine destinée à abriter des semences des diverses espèces végétales de la planète.

C'est sur cette île, perpétuellement gelée et située à environ mille kilomètres du pôle Nord, qu'un chantier de 6,2 millions d'euros a été lancé il y a moins d'une année. Il s'agit d'un entrepôt fortifié, creusé dans la montagne, composé de trois chambres froides au bout d'un tunnel d'une centaine de mètres de long, où l'air ambiant est refroidi à -18 degrés Celsius.

Les chambres froides sont situées à 130 mètres au-dessus du niveau de la mer pour échapper à la montée du niveau des océans. Leurs parois en béton armé leur permettent de résister aux tremblements de terre et même, selon leur concepteur, à une attaque nucléaire directe ou à une chute d'avion. Elles permettent de conserver dans le permafrost 4,5 millions d'échantillons de semences stockés dans des sachets hermétiques.

Le but du projet est de protéger le patrimoine végétal de la planète contre le changement climatique, les guerres, les catastrophes naturelles et d'autres menaces. Aujourd'hui, 250 000 échantillons ont déjà été collectés par la réserve auprès de différents États et institutions qui en resteront les propriétaires.

Après 17 mois de travaux, la réserve est inaugurée aujourd’hui conjointement par José Manuel Barroso, président de la commission européenne et Wangari Maathai, lauréate 2004 du prix Nobel de la paix et militante écologiste.

Sources


  • Page Norvège de Wikinews Page « Norvège » de Wikinews. L'actualité norvégienne dans le monde.