Coupe du Monde de football de 2010 : de la rébellion chez les bleus

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

top-center

Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi la coupe du monde 2010 sur


20 juin 2010. – Une nouvelle crise se produit chez les bleus après l'affaire Anelka. Cet après-midi, Jean-Louis Valentin, directeur général délégué de la Fédération Française de Football (FFF) a démissionné de ses fonctions. Jean-Louis Valentin, vêtu aux couleurs de l'équipe de France, a remonté le terrain avant le début de l'entrainement, alors que les joueurs ne souhaitent pas s'entraîner en présence du staff de l'équipe, en s'écriant : « J'ai honte, je quitte immédiatement l'Afrique du Sud pour Paris ». Puis quelques instants plus tard, interrogé par des journalistes, il s'explique : « Je suis écœuré, dégoûté, je quitte mes fonctions, ce qui s'est passé est un scandale pour la Fédération, pour l'équipe de France et pour le pays tout entier. Ils ne veulent pas s'entraîner, c'est inacceptable ».

Cquote1.png Je suis écœuré, dégoûté, je quitte mes fonctions, ce qui s'est passé est un scandale pour la Fédération, pour l'équipe de France et pour le pays tout entier. link = Coupe du Monde de football de 2010 : de la rébellion chez les bleus

— Jean-Louis Valentin

En effet, plus tôt avant l'entraînement, Patrice Evra aurait eu un accrochage avec Robert Duverne, préparateur physique. À la suite de cet accrochage les joueurs auraient décidé de ne pas s'entraîner, en restant dans leur bus. Selon d'autres sources les joueurs refuseraient de s'entraîner car la presse était présente lors de l'entrainement, ou en soutient à Nicolas Anelka.

Robert Duverne, contacté par RMC, ne souhaite pas s'exprimer pour le moment. Au micro de RMC, Jean-Louis Valentin explique qu'il n'est pas « le porte parole des joueurs ».

Raymond Domenech est venu à l'avant des journalistes pour lire un communiqué de presse de « tous » les joueurs expliquant qu'ils refusent l'entraînement dû à l'exclusion de Nicolas Anelka. L'altercation ne serait donc pas à l'origine de la rébellion.

Les joueurs mettent en place un bras de fer avec les instances de la FFF.

Voir aussi

Sources