Aller au contenu

Coup de théâtre : le NFP en tête, loin de la majorité absolue

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.

Publié le 7 juillet 2024

Jean-Luc Mélenchon a immédiatement pris la parole après l'annonce des premiers résultats.

Les premières estimations de sortie des urnes annoncent 178 à 205 sièges pour le Nouveau Front populaire, suivi de 157 à 174 sièges pour Ensemble. Le Rassemblement national, loin de la majorité relative attendue, n'obtiendrait qu'entre 113 et 148 sièges.

Jean-Luc Mélenchon a immédiatement pris la parole après l'annonce des premiers résultats. Après avoir demandé la démission du Premier ministre, Gabriel Attal, il a annoncé vouloir adopter une série de mesures par décret cet été.

La majorité de gouvernement est pourtant loin d'être acquise pour le NFP, qui se trouve, dans toutes les prévisions, bien en deçà des 289 sièges nécessaires, et plus loin encore de la majorité absolue qu'Ensemble ne l'était dans la législature sortante (245 sièges en 2022).

À 21 h 13, le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé qu'il présentera demain matin sa démission au président de la République Emmanuel Macron. Celui-ci, bien qu'à l'origine de la dissolution de l'Assemblée, ne devrait pas prendre la parole ce soir.

Logo Wikinews

avant Jour précédent

7 juillet 2024

Jour suivant avant

  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.