Corée du Nord : Ban Ki-moon évoque des risques à la sécurité régionale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 mars 2009. – Le tir d'une fusée spatiale nord-coréenne risque de corrompre la stabilité en Asie du Nord-Est, a déclaré samedi à Moscou le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, interrogé par RIA Novosti.

« Je suis préoccupé par l'intention de la Corée du Nord de lancer un satellite ou une fusée. Cela pourrait avoir de graves conséquences pour la paix et la stabilité dans la région », a-t-il estimé.

La Corée du Nord se prépare à mettre en orbite, du 4 au 8 avril, un satellite artificiel au moyen d'une fusée qui fait peur à Washington et à ses alliés asiatiques.

Ban Ki-moon a espéré que le gouvernement nord-coréen appliquerait « honnêtement » la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui interdit Pyongyang de développer les technologies balistiques tout en détenant l'arme nucléaire.

« J'espère aussi que le gouvernement nord-coréen appliquera les ententes intervenues au niveau des Six », a-t-il ajouté, évoquant les consultations sur le désarmement nucléaire de la Corée du Nord menées entre la Russie, les États-Unis, la Chine, la Corée du Nord, la Corée du Sud et le Japon.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Corée du Nord: Ban Ki-moon évoque des risques à la sécurité régionale » datée du 28 mars 2009.

Sources